Enseignants désespérés face à une «jeunesse Covid» sacrifiée

Si les personnes âgées ont payé le plus lourd tribu de la pandémie de coronavirus, on a tendance à oublier que c’est la génération de demain qui essuie les conséquences des mesures prises. En Suisse romande, un collectif de près d’une centaine d’enseignants et d'éducateurs a été créé afin d’offrir un espace de dialogue à ceux qui ne sont pas d’accord avec la politique éducative des différents cantons. Car la stratégie sanitaire ne souffre aucun débat au sein des établissements. L’Impertinent a recueilli le témoignage de certains de ces acteurs primordiaux mais malmenés de la société, qui s’inquiètent pour cette jeunesse au futur incertain.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner

Posts récents

Voir tout