top of page

«Coronagraben»: une fausse énigme?

Dernière mise à jour : 29 mars

Depuis quelques jours, la question intrigue. Pourquoi les Suisse-allemands enregistrent-ils des infections au virus inversement proportionnelles à la dureté de leurs mesures de précaution? Les médias publics se penchent sur la question et vont jusqu’à soulever des hypothèses invraisemblables, en sous-estimant la différence principale entre les deux plus grandes régions de Suisse: la peur et ses effets délétères. La Suisse romande imite la France dans ses réactions disproportionnées, alors que le discours semble plus raisonné et la situation gérée avec le sang-froid réputé aux Allemands, outre-Sarine. Qu’en est-il de ce Röstigraben émotionnel? Pourquoi nos différences culturelles et linguistiques influent-elles autant notre santé? La réponse pourrait bien se trouver dans un certain effet Nocebo. Explications.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

8 372 vues1 commentaire

Commentaires

Les commentaires n'ont pas pu être chargés.
Il semble qu'un problème technique est survenu. Veuillez essayer de vous reconnecter ou d'actualiser la page.
bottom of page