Pédocriminalité, un combat perdu d’avance?

Mis à jour : oct. 18

Depuis les années 2000 et l’avènement d’internet, les pédocriminels ont élargi leur «terrain de jeu». La pédopornographie, plus accessible et plus facilement diffusable, est passée, en dix ans, de moins d’un million à 45 millions de photos et vidéos diffusées en ligne. Désormais, les prédateurs vont directement chasser leur proie dans leur chambre, via les webcams et les smartphones. En Suisse, plus de 30% des jeunes ont déjà été interpellés en ligne par une personne inconnue qui avait des intentions sexuelles indésirables. «La technologie a créé un monstre» dont la lutte nécessite une réactivité et un engagement calibrés des autorités. Les forces de l’ordre semblent souffrir d’un manque de moyens, les élans citoyens efficaces sont désavoués et nos politiques sont bien trop occupés avec leurs petites guéguerres de cour d’école. Il y a donc des progrès à faire. Mais encore faudrait-il que ce ne soit pas vain.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner

Posts récents

Voir tout

Inscrivez-vous aux alertes de publication:

Pour nous soutenir:

IBAN: CH52 0900 0000 1555 3871 0