Le racisme noir sur blanc

Mis à jour : 12 oct. 2020

Il semblerait que nous ayons du mal, en tant que société, à chasser un extrême sans en mettre un autre en marche. Les manifestations de ces derniers jours, nées de l’embrasement américain après la mort de George Floyd, tendent à le prouver. L’agitation mondiale tous azimuts dessert un débat qui semble malgré tout avoir sa place, éludant des interrogations qui méritent d’être soulevées. Y compris en Suisse. Et c’est bien là tout le drame d’une victoire pernicieuse de l’émotion sur la réflexion. Mais une question subsiste: pourquoi maintenant?

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
774 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout