«Une armée de clones sans diversité d’opinion»: la bérézina Covid de la RTS a des explications

Dernière mise à jour : 11 mars

Le parti pris des principaux journaux du pays dans le traitement de la crise Covid est assumé par l’un des plus grands éditeurs lui-même. Qu’en est-il de la chaîne nationale de service public, que la majorité d’entre nous finance, année après année? Si certains crient à la corruption systémique, imaginant volontiers Alain Berset en chef d’orchestre des différentes rédactions, il semblerait que le problème soit à la fois plus simple et plus compliqué que cela. L’Impertinent a recueilli les témoignages de plusieurs journalistes de la RTS qui osent questionner le traitement que leur chaîne a fait de cette pandémie et de sa gestion.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
6 430 vues45 commentaires