top of page

Le service public se tire une balle dans le pied dans sa chasse au «complotisme»

Dernière mise à jour : 11 juin

Dans une nouvelle émission diffusée sur YouTube et manifestement destinée aux jeunes, la RTS prétend se lancer dans l’exercice à la mode mais souvent dévoyé du fact-checking. Or, en prenant pour cible l’une des figures de la contestation aux mesures sanitaires Covid, la chaîne pourrait bien à nouveau faire preuve d’une maladresse allant contre ses propres intérêts... pour le buzz?

La nouvelle émission YouTube de la RTS. © RTS
La nouvelle émission YouTube de la RTS. © RTS

«Qui est Louis Fouché l’antivax marseillais qui monte?» C’est ainsi que s’intitule la nouvelle vidéo YouTube de l’émission Vraiment, portée par la journaliste Cécile Tran-Tien. Utilisant les codes des stars du net qui rencontrent un franc succès chez les jeunes, la chaîne tente manifestement de suivre une tendance. Et, pour que ça marche, rien de tel que de s’en prendre aux opposants aux mesures Covid, qui bénéficient d’une large audience sur le Web.

 

Ainsi, les deux premières vidéos de Vraiment ont récolté respectivement près de 5000 vues en deux mois pour l’une et 7600 vues en un mois pour l’autre, quand celle sur Louis Fouché atteint déjà 15'000 vues en quatre jours. Pourtant, la crise Covid est derrière nous depuis un petit moment maintenant, comme beaucoup aiment à le répéter et Louis Fouché – qui a déjà répondu plusieurs fois à l’absurdité de l’étiquette antivax le concernant – ne «monte» pas davantage ces derniers temps.

 

Pourquoi donc la RTS se met-elle en tête de «partir à la chasse» au soi-disant complotiste français maintenant? Dans sa vidéo, la journaliste revient sur «l’inquiétude de la gauche lausannoise» face aux conférences de Louis Fouché dans la capitale vaudoise, en citant plusieurs titres de presse.

 

Sauf que la conférence en question a eu lieu fin février et que cette opportunisme journalistique a déjà été débunké dans un article de L’Impertinent. Niveau vérification des faits et pluralisme de l’information, on repassera donc... Sans compter le fait que, selon une de nos sources impliquée dans ce projet, cette journaliste est partie du présupposé que Louis Fouché «disait n'importe quoi».

 
 

Mais laissons de côté la forme un instant – puisque certains collègues l’ont déjà évoquée, soulignant les erreurs factuelles – pour parler du fond.

 

Dans sa vidéo, Cécile Tran-Tien donne la parole au vaccinologue Alessandro Diana. Celui-ci déclare alors:  «Il est évident que ces vaccins à ARNm ont été des vaccins accélérés. Jamais on ne les aurait mis sur le marché s’il n’y avait pas une urgence sanitaire. Nous les médecins, les scientifiques, on ne peut pas exclure que dans cinq ou dix ans on puisse voir des effets pas encore découverts jusqu’à maintenant. Nous devons avoir de l’humilité et ne rien exclure à 100%.»

 

Un discours qui va à l’encontre de ce que les médias conventionnels et la plupart des autorités n’ont cessé de répéter tout au long de la crise sanitaire... jusqu'au ministre français de la santé qui réfutait encore l'existence d'effets secondaires il n'y a pas si longtemps. Mais cela n’a pas semblé pas faire tilt chez Madame Tran-Tien, prise par sa mission de «réinformation» sur les dangers du complotisme chez les jeunes.

 

Contacté par nos soins, le Dr Alessandro Diana explique: «C’est une évolution et non un changement du discours scientifique, en constante évolution, par définition. On doit s’adapter à chaque nouvelle donnée.»


Le médecin, membre expert à Infovac, ajoute qu’il ne conseille désormais plus le vaccin à personne d’autre que les gens âgés ou imunodéprimés, car «les autres n’en n’ont pas besoin. La majorité de la population se réinfectant, on a notre booster naturel.» Alessandro Diana serait-il antivax?

«Je me demande si les émissions comme celle-ci ne servent pas plutôt à lui donner de l’importance»

 

Concernant la vidéo contre Louis Fouché, Alessandro Diana s’interroge: «C’est vrai que le discours de Louis Fouché n’a jamais changé alors que le nôtre s’est adapté à la science connue. Ce qui donne un biais de certitude, auquel l’être humain est sensible, car ça le rassure. J’ai l’impression qu’on aide un peu les gens à déconstruire (…) Louis Fouché n’a pas le niveau du raisonnement scientifique. Je me demande si les émissions comme celle-ci ne servent pas plutôt à lui donner de l’importance. Il n’y a qu’à voir les commentaires… »

 

Et de conclure: «J’ai dû suivre des formations sur les maladies infectieuses et de vaccinologie pour parler de vaccin. Louis Fouché est anesthésiste. On commet l’erreur de penser que tous les médecins se valent. Moi je n’ai pas de connaissances en cardiologie, par exemple, je suis pédiatre vaccinologue. C’est frustrant.»

 

Reste donc à savoir pourquoi la RTS donne tellement d’importance à Louis Fouché, alors même qu’elle semble s’offusquer de sa popularité. Une incohérence dont on peut, une fois de plus, se demander si elle est d’avantage motivée par l’incompétence ou la malveillance. Sans parler de l'infinie lâcheté de s'attaquer aux «petits» en permanence, en épargnant les multinationales, les autorités ou autres dirigeants...

1 023 vues4 commentaires

Posts similaires

Voir tout

4 Comments


Si le discours évolue en fonction des connaissances, il faut avoir l’honnêteté professionnelle d’admettre qu’on a eu tort à un moment donné - sinon la prise de position n’est pas recevable (concernant Diana). De plus j’ai trouvé détestable le procédé de la journaliste de la RTS. Il y a certainement eu des points qu’on peut discuter sur les conférences du Dr Fourré mais elle ne s’intéresse pas au fond. Ce qui est typique d’une position qui cherche d’entrée à discréditer. Je pense qu’il y a un constat de désaccord entre l’organisation du Dr Fourré et la RTS et basta. Je conclue donc que dorénavant si vous êtes en désaccord avec la RTS, vous pourrez passer dans cette émission qui est…

Like

Comme toujours, merci, chère Amèle.

Ce que j'adore, faisant partie des groupes à risques à cause de mon âge, c'est que, vu que tous les effets secondaires du vaccin n'ont pas encore été découverts et pourraient ne l'être qu'après plusieurs années, les aînés ne sont pas dommage, même si le vaccin n'est pas forcément efficace, mais "nous" pouvons au moins contribuer à l'écoulement des stocks! Cela diminue les pertes financières des pharmas!

Like

Viv
Viv
May 27

Merci Amèle, pour cet article ! Le Dr Diana dit que Louis Fouché est anesthésiste, alors qu'il est réanimateur et s'est occupé de patients Covid aux soins intensifs. Ce qui le positionne différemment quant à sa connaissance du Covid. M. Diana a fait du cherry picking (cueillette de cerises), c'est-à-dire se contenter de regarder les études qui confirment ce qu'il pense, sélectionner, pour encourager la vaccination, et ceci pendant plusieurs années. Quelle responsabilité prend-il, maintenant qu'il change d'avis et ne recommande plus le vaccin à quantité de gens, pour ceux qui suite à ses conseils se sont fait vacciner et ont peut-être eu des effets secondaires ? D'autant plus que l'on était pousser à se vacciner même si on avait eu…

Like

Diana est bien gentil mais il est lui-même incapable de lire correctement les articles scientifiques.

Ceux de Polack et al. sur les injections Pfizer sont truffés de fraudes et de malfaçons comme nous l’avons montré et leurs résultats sont simplement faux !

Diana continue par ailleurs de tenir pour valides les projections de l’Imperial College et croit donc que les injections ont sauvé des millions de vie - alors que la surmortalité, à peu près inexistante en 2020, a explosé dans toutes les tranches d’âge dès le début des campagnes de « vaccination ».

Ce monsieur donne l’impression d’être sincère mais complètement égaré en termes de compréhension.

Ajoutons qu’avoir recommandé une expérimentation médicale illégale et dangereuse à des catégories de la population…

Like
bottom of page