top of page

Elon Musk, défenseur des libertés?

Il n’a échappé à personne que suite au rachat de Twitter en 2022, Elon Musk et ses équipes ont révélé la manière dont certains politiques américains et un nombre de lobbys internationaux ont contrôlé les comptes et les messages des plateformes de réseaux sociaux. Cela s’est particulièrement produit sous l’influence des démocrates et de Big Pharma qui ont censuré un nombre invraisemblable de lanceurs d’alerte et de voix critiques, aux Etats-Unis comme en Europe. Mais faut-il pour autant célébrer Elon Musk, lui faire confiance? Ne s’agirait-il pas d’un «limited hangout», une «sortie limitée» d’informations, pour récupérer une situation problématique? La censure massive exercée par les réseaux sociaux a poussé de très nombreux usagers à déserter les plateformes classiques. Comment rattraper le tir et restaurer la confiance du public dans ses applications et dans «le processus démocratique»? Car si l’on perd le contrôle d’un côté, il faut bien le rattraper de l’autre en organisant et pilotant une opposition. Alors que fait véritablement Elon Musk et à quoi cette opération peut-elle aboutir?

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

728 vues3 commentaires

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page