top of page

Une vingtaine de journalistes dénoncent le conformisme de leur profession

Dernière mise à jour : 5 févr.

Le mardi 6 février sortira le livre Sans diversité de vues, pas de journalisme: comment les médias souffrent de problèmes idéologiques encore plus qu’économiques aux éditions Favre. Vingt-trois journalistes de différentes générations témoignent de l’évolution de leur profession, jusqu’à aboutir à la crise structurelle que l’on connaît. Non, le journalisme n’est pas mort, la preuve. 

Sans diversité de vues, pas de journalisme

Avec vingt-deux confrères, j’ai pris la plume pour témoigner de tendances inquiétantes pour notre métier, comme pour la démocratie toute entière: le conformisme, le manque d’esprit critique et l’uniformisation des points de vue. Chacun y est allé de son texte avec son style propre, sans concertation avec les autres, pour raconter le journalisme et tenter de décortiquer les raisons de l’état actuel des médias.

 

Ce petit livre est une mine d’or pour tous ceux qui cherchent à comprendre l’évolution du journalisme à travers les années. Il regorge de morceaux d’histoire agrémentés de parcelles de vie et d’éclairs de passion pour ce qui est avant tout une vocation.

 

La sortie de ce livre n’aura peut-être pas droit à une couverture médiatique à la hauteur de sa richesse, c’est pourquoi nous comptons sur vous, chers lecteurs, pour en faire l’acquisition et la promotion.

 

Vous verrez alors que non, contrairement à ce que l’on entend ici et là, le journalisme n’est pas mort.

 

A l’occasion de la sortie du livre, le 6 février prochain, une soirée de lancement est organisée au Club suisse de la presse, à Genève. Une grande partie des auteurs seront présents pour une table ronde et un échange avec le public.


Pour y participer, en présentiel ou à distance, veuillez vous inscrire en cliquant ICI.

 
Couverture du livre

453 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page