Ingérence à l’Etat de Vaud: Cesla Amarelle aurait corrigé l'audit «indépendant» d'un enquêteur

Dernière mise à jour : 13 mars

L’affaire avait fait grand bruit en 2019. Un enseignant du gymnase Auguste-Piccard avait été renvoyé à la suite d’une lettre signée par une poignée d’élèves, l’accusant notamment d’avoir tenu des propos inappropriés en classe. Alors que l’affrontement juridique continue entre le prof et l’Etat de Vaud, son ancien employeur, des documents que L’Impertinent s’est procurés révèlent plusieurs zones d’ombre dans la gestion de cette affaire. Qui pourrait bien prendre sa source ailleurs que sur les bancs de l’école.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
4 422 vues7 commentaires