Ce mal de la honte qui ronge les femmes au Cameroun

Selon une récente enquête menée par l’Agence des Nations unies pour la Santé sexuelle reproductive (Unfpa), plus de 20'000 femmes souffrent de fistules obstétricales au Cameroun. Un enfer qu’elles vivent au quotidien et qui leur cause des infections répétées. Mais les conséquences sont nombreuses: infertilité, handicap sexuel, incontinence urinaire, honte, exclusion sociale et dans le pire des cas, le suicide.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
183 vues0 commentaire