• Elodie Hervé

La précarité menstruelle s'ajoute aux difficultés des étudiantes

Avec l’arrêt d’une partie de l’économie française, certain-es étudiant-es se retrouvent en grande précarité financière. Ce qui les pousse à arrêter d’acheter des protections hygiéniques.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.limpertinentmedia.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
236 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout